3D Modell der ausgestatteten Geschäftsfläche einer Apotheke.

Cette architecte d’intérieur de formation dirige, depuis 2004, son propre bureau d’architecture intérieure, Reich Innenarchitektur, et a acquis une riche expérience et un grand savoir-faire grâce à d’innombrables projets réalisés dans le secteur de l’architecture commerciale et de bureaux ainsi qu’à des aménagements intérieurs privés. En collaboration avec BD Rowa, partenaire spécialiste des solutions d’automatisation pour les pharmacies, Sophie Reich a mais au point un concept d’agencement de pharmacie virtuelle, la « Pharmacie du futur » et conçu les images de synthèse correspondantes.

Visplay : Madame Reich, entrons directement dans le vif du sujet — quelle est la plus grande différence entre la pharmacie du futur, que vous avez conçue comme un idéal et la pharmacie telle que nous que nous la connaissons depuis toujours ?

Depuis toujours, les pharmacies sont traditionnellement les lieux où nous nous rendons quand nous avons besoin de médicaments. Mais depuis quelque temps, elles proposent bien plus : nous voulons également être conseillés en matière de santé, de soins du corps et de bien-être et nous voulons pouvoir acheter les produits correspondants. La confiance en la matière, les pharmaciennes et pharmaciens l’ont construite en « travaillant à l’ancienne » ; ils peuvent maintenant en tirer profit. Mais répondre aux nouveaux besoins qu’ont les clients implique également de réfléchir à la pharmacie comme espace de vente : elle doit générer une expérience d’achat positive.

Visplay : Pourriez-vous développer ce point ?

Oui, volontiers. En principe, grâce aux processus automatisés, la pharmacie moderne dispose de plus de liberté pour utiliser les surfaces de vente comme elle l’entend. Outre l’activité classique de la pharmacie, elle peut aussi organiser des événements sur des thèmes saisonniers tels que les vaccins pour voyager, les allergies, la saison des rhumes, la vaccination, les offres de tests PCR ou contrôler la tension, par exemple, et bien d’autres choses encore. Pour mettre cela en pratique, l’ameublement doit être flexible ; les modules doivent pouvoir être montés et démontés facilement et rapidement.

Visplay : N’y a-t-il pas alors le risque que l’agencement donne une impression de provisoire et d’incohérence ?

Pour éviter cela, l’espace de vente doit véhiculer une image d’expertise et de qualité. Un mobilier qui permet de réaliser différents concepts de matériaux et de couleurs et qui réussit à allier tradition et modernité est, pour ce faire, d’une grande aide. L’ancien aménagement classique et individuel est remplacé par un mobilier système durable qui s’adapte à l’évolution des besoins. Il faut toutefois veiller à ce que l’agencement intérieur ne fasse pas ressembler la pharmacie à une boutique de vente à emporter.

Visplay : Pour Visplay, vous avez conçu le modèle d’une « Pharmacie du futur ». Quelles en sont les caractéristiques ?

Concevoir une pharmacie virtuelle a représenté un travail formidable, mais aussi un grand défi. La surface de vente fait environ 150 mètres carrés. À cela viennent s’ajouter le back-office et les annexes, et le tout est situé au rez-de-chaussée et dispose de 3 vitrines. J’ai tenu à ce que le concept revête une forme et des couleurs féminines. Cela permet de se démarquer clairement des pharmacies traditionnelles et de créer un élément de différenciation. En effet : près de 90 % de la clientèle, qui a tendance à passer plus de temps dans les pharmacies, sont des femmes. Mais comme peu de pharmaciennes et pharmaciens sont jusqu’à présent conscients de cet état de fait, il n’existe que peu de pharmacies dont l’agencement répond de manière ciblée aux besoins et aux goûts des femmes. Cependant, nombre de pharmaciennes et pharmaciens voient l’agencement de magasins comme quelque chose de très technique, alors qu’ils souhaiteraient vraisemblablement avoir des variantes plus douces et émotionnelles que le traditionnel noir, gris ou argent. Dans la « Pharmacie du futur », les systèmes muraux et de structures de Visplay servent de support pour une présentation qualitative et flexible des produits tout en répondant à ces attentes. Dans la zone des caisses, ce sont de tout nouveaux systèmes de distribution des produits qui sont utilisés. Une pharmacie moderne pourrait ressembler à cela aujourd’hui, offrant à ses clientes et clients une expérience d’achat moderne. Mais bien entendu, il existe d’innombrables possibilités pour répondre à des besoins précis. En ce sens, la « Pharmacie du futur » est un exemple qui se veut source d’inspiration.