Markus Prange, Directeur des ventes de Visplay pour le marché germanophone (D/A/CH), voit dans la collaboration avec BD Rowa™ de multiples pistes pour permettre aux pharmacies de répondre aux nouveaux besoins à l’aide des systèmes et produits de Visplay. À l’occasion de l’entretien que vous trouverez ci-dessous, Markus Prange parle de l’évolution actuelle du marché et des solutions que pourrait apporter Visplay aux pharmacies du futur.

Ein Mann im Hemd gekleidet steht in einer hellen Apotheke.

1. Que peut faire Visplay pour le secteur de la pharmacie ? Jusqu’à présent l’entreprise a réalisé de nombreux projets, en particulier dans le secteur de la mode.

Nous constatons que les approches et les solutions gagnent en pertinence dans d’autres domaines également. Grâce notamment au repositionnement rapide des tablettes, à l’électrification de nos étagères et muraux qui permet d’éclairer et à l’adaptation des étiquettes de prix électroniques qui utilisent le courant fourni par nos systèmes, sans qu’il soit nécessaire d’utiliser des piles. Visplay apporte des solutions d’étagères et de tablettes spécifiques à la branche pharmacie. »

2. Étagères virtuelles, muraux virtuels, esprit boutique, automatisation : que se passe-t-il actuellement dans le monde de la pharmacie ?

« En raison de divers changements, les activités liées uniquement aux ordonnances vont se déplacer vers le « micro-fulfillment center » (centre de micropréparation) au sein du back-office de la pharmacie. C’est la raison pour laquelle il est d’autant plus important que la pharmacie devienne un centre de compétences plutôt qu’un lieu de transactions (activités liées aux ordonnances). »

3. Pourquoi pensez-vous que la pharmacie du futur sera différente de celle d’aujourd'hui ?

« Tout ce que l’on attend d’une pharmacie classique en matière d’assortiment va passer à l’arrière-plan. Ce qui permet de faire de la place pour des thématiques telles que le diagnostic de la peau avec les produits cosmétiques, etc., soit des sujets qui vont au-delà du simple besoin et pour lesquels on souhaite un conseil professionnel. Sans oublier l’installation rapide d’un poste de tests et de vaccination en fonction des besoins. La conséquence logique de tout cela est que, si les conditions changent, l’espace doit également s’adapter aux nouvelles exigences pour fonctionner différemment. En plus de la perception extérieure, l’espace devra également permettre une exploitation beaucoup plus hybride. Et pourquoi ne pas libérer l’espace central de l’officine pour y installer des chaises pour un séminaire ou pour une soirée d’information ? Ou pourquoi ne pas dédier l’espace à un thème particulier, selon les saisons, afin d’être perçu comme un partenaire compétent sur ce sujet ? »

4. Visplay fabrique des systèmes d’étagères : pourquoi la pharmacie a-t-elle besoin d’un système ? Quelle est la direction à prendre pour les pharmacies ?

« À l'avenir, il sera encore plus important de mettre en scène l’espace et la marchandise de manière visuellement attrayante. Afin de pouvoir non seulement réagir aux changements d’assortiments, mais aussi de mettre en évidence les thématiques importantes. Une bonne lumière dans les linéaires permet de concentrer l’attention sur le produit. Les étiquettes de prix électroniques, qui peuvent s’adapter rapidement et à peu de frais, sont aussi importantes que la clarté du concept d’agencement – nos systèmes discrets et intemporels sont ici un soutien idéal, pour mettre le produit au premier plan et non le linéaire ou le présentoir. D’autres supports numériques, tels que des écrans, peuvent également être utilisés de manière flexible dans l’officine et être alimentés en courant par le système. »

5. Quel rôle joue, dans ce contexte, l’orientation des clients/les parcours définis par les linéaires/présentoirs, etc. ?

« C’est justement une officine bien et clairement structurée qui crée orientation et lisibilité. Une jungle de présentoirs de tailles, de couleurs et de valeurs différentes a plutôt l’effet inverse. Il est ici d’autant plus important de concevoir une approche et une orientation claires des clients à l’aide de points focaux sur des muraux ou surfaces. »

6. Quels aspects de la conception sont, selon vous, très importants ?

« Il faut veiller à ce que tout ce qui contribue à la perception de l’espace par le client puisse être modifié moyennant un effort et un budget raisonnables. Je ne parle pas uniquement des couleurs et des finitions, mais aussi de la possibilité d’adapter en permanence la circulation et le zoning aux besoins actuels. Il ne faut pas non plus oublier la vitrine, qui, en dehors des heures d’ouverture, souligne la présence de la pharmacie dans l’espace physique. »

7. Du point de vue du client, les prestations des pharmacies sont fondamentalement interchangeables, n’est-ce pas ? Quelle est, selon vous, la pertinence des solutions d’agencement que vous avez présentées ?

« Les produits sont, certes, interchangeables dans une certaine mesure. Ce qui fait la différence, c’est assurément le conseil professionnel fourni sur les sujets les plus variés et complémentaire à l’avis du médecin. Il faut que cela se reflète également dans l’architecture. Nous disposons, à cet égard, de différentes solutions pour favoriser ce type de perception de l’espace. Un équipement/un rayonnement professionnel soutient cette compétence. L’objectif doit être de faire de sa propre pharmacie une marque, également du point de vue de la perception visuelle. »

8. Quelles sont les dépenses d’investissements à prévoir ?

« Il n’est pas facile de répondre à cette question de manière générale, mais une chose est sûre, avec le bon système de structures de Visplay, que ce soit en mural ou en central, il est possible de réaliser des économies en fonction des modifications à apporter à l’espace. Tous les systèmes peuvent être réutilisés lors d’une rénovation ou d’une nouvelle installation, ce qui est non seulement durable, mais permet également d'économiser du temps et de l'argent. »

9. Que conseillez-vous aux pharmacies pour préserver leur avenir ? Comment identifier les potentiels offerts par l’aménagement d’une officine ?

« Je miserais toujours sur une infrastructure flexible et non nécessairement murale, qui peut sans cesse s’adapter aux exigences futures en matière d’espace et de produits. Le fait d’intégrer l’électricité dans la structure des linéaires permet également de garder le champ libre pour d’autres options numériques. Actuellement, l’électrification permet déjà d’utiliser des étiquettes de prix ou des écrans électroniques. Mais on pourrait aussi imaginer à l’avenir d’autres applications nécessitant de l’électricité. »

10. Que doit encore savoir le lecteur sur Visplay ?

« Tous les systèmes, y compris ceux qui sont électrifiés, sont certifiés et durables ; ils peuvent faire l’objet de commandes ultérieures et offrent une flexibilité maximale. Il est possible de configurer facilement soi-même des structures simples ou éclairées grâce aux deux configurateurs disponibles sur notre site internet. La fonction AR (réalité augmentée) vous permet, avec votre téléphone mobile ou votre tablette, de placer virtuellement l’étagère que vous avez configurée dans votre espace. Forts de plus de 80 ans d’expérience dans le domaine de la présentation flexible des marchandises, nous sommes précurseurs dans bien des domaines. La solution permettant d’alimenter les étiquettes de prix électroniques de manière durable, sans piles, directement sur les étagères, nous l’avons présentée dès 2017 lors du salon EuroShop.